Ayrton: " j'ai passé un nouveau Cap"

Ayrton: " j'ai passé un nouveau Cap"

Pour la deuxième manche du Championnat de France Junior Karting organisé par la FFSA Academy, le circuit de Salbris accueillait les 20 pilotes Français et 2 pilotes étrangers (invités pour préparer le Championnat International Karting).

A deux reprises lors de ce week-end, Ayrton a haussé son niveau de performance en rentrant dans le top 10, ce qui a renforcé sa confiance en lui et a confirmé sa marge de progression. En course, Ayrton n’a pas pris de pénalités malgré de nombreux dépassements osés. Ayrton marque ses premiers points au Championnat avec sa 14ème place en finale, il tire un bilan positif du week-end en pensant déjà à la troisième manche, fin du mois sur le circuit d’Aulnay-les-Bois.

Ayrton, raconte-nous comment se sont passés les essais libres du vendredi?

J’avais roulé la semaine passée sur cette piste en conditions pluie. Les deux premières séances libres étaient sur le sec, j’ai du apprendre la piste, à la séance 2 j’étais à 6 dixièmes de la pôle, ce qui m’a tout de suite mis en confiance par rapport à l’épreuve du Mans où j’étais bien plus loin. Quand on a mis les pneus neufs, j’ai réduit mon écart à 5 dixième de la pole, mon coach m’a félicité d’avoir su exploiter le grip tout en continuant à m’améliorer.

Ayrton, dis-nous ce qui a changé entre les essais libres et les essais qualificatifs?

Un orage a éclaté et j’ai tout de suite compris que je pouvais faire une belle performance car je suis plus à l’aise en conditions pluie. J’ai tout de suite pris un bon rythme, quand j’ai vu que j’étais plus vite que Vayron qui a gagné le Mans, je n’y croyais pas et je me suis dit qu’il avait un problème… Je l’ai su après mais j’avais le 7ème temps à ce moment là. J’ai commis l’erreur de ne pas modifier mes trajectoires au fur et à mesure que la piste s’asséchait et dans le dernier tour le plus rapide de la séance, j’ai perdu 10 places.

Ayrton, raconte-nous comment se sont déroulées les manches qualificatives?

C’est très compliqué dans ce Championnat de France car les manches durent que 10 tours et on roule tous à peu près dans les mêmes chronos. Soit tu prends trop de risques et tu te sors dans le 1er tour, soit tu attends trop longtemps et tu peux plus revenir sur la tête. J’ai pas assez pris de risques et j’ai à chaque fois perdu des places dans le 1er tour. Il m’a fallu attaquer comme un fou pour les reprendre et ensuite remonter. J’ai laissé du coup partir le groupe de devant mais j’ai fini quand même la 2ème manche en 14ème place.

Ta 6ème place au Warm-Up le Dimanche matin, tu t’y attendais?

Quand j’ai vu dimanche matin que la piste était humide et s’asséchait comme à la séance qualificative du samedi, je n’ai pas fait la même erreur. J’ai pris un bon rythme tout de suite et j’ai attendu le dernier tour pour tout donner.

16ème place en Pré-finale et Finale, qu’est ce qui s’est passé?

Lors des deux courses, j’ai pas eu trop de chance. En pré finale devant moi il y a un accrochage que j’évite de justesse mais du coup je perds des places qu’il m’a fallu remonter. En finale, je gagne 3 places au départ mais je me fais taper par deux concurrents qui se montent dessus. Je remonte encore pour finir 14ème sur les 20 Français.

Ton bilan Ayrton du week-end?

A chaud, j’ai été déçu de ma mauvaise place au essais chronos qualificatifs et forcément par mes places en course. Quand tu n’es pas bien placé sur la grille, tu te retrouves souvent avec des pilotes qui sont prêts à tout pour gagner une place. J’ai pas encore assez d’expérience pour m’imposer plus dans les duels avant le 1er virage des départs et à chaque fois, j’ai du me battre pour me débarrasser de ces pilotes moins vite que moi. Le positif du week-end est que j’ai pu confirmer ma capacité à pouvoir être rapide comme au warm up et que j’ai passé encore un nouveau cap en direction du Top 10.

C’est quoi ton programme pour les prochains jours?

Je vais poursuivre mon programme d’entraînement sur piste avec mon coach sportif et démarrer mes premiers cours de sophrologie pour préparer mes prochaines courses. La troisième épreuve du Championnat de France est cruciale dans mon développement, avec l’arrivée dans mon équipe d’une personne qui prend en charge ma communication et mon identité visuelle, je n’ai jamais été autant soutenu et encouragé pour atteindre mes objectifs.